LE FORUM DE PARTAGE INFORMATIQUE EN COTE D'IVOIRE

BIENVENUE SUR LE FORUM DES TRUCS ET ASTUCES INFORMATIQUE, PC ET MOBILES

Derniers sujets

Les posteurs les plus actifs de la semaine

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Nombre de visites

Internetpro

Internetpro

Décembre 2016

LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Internetpro


Mega is back : attention au scam Facebook

Partagez

KISSIMA
Super Admin
Super Admin

Sexe : Masculin
Messages : 954
Karma : 148
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : munich

Mega is back : attention au scam Facebook

Message par KISSIMA le Mar 8 Jan - 14:53

Le retour programmé de Megaupload sous sa nouvelle marque Mega suscite d’ores et déjà l’intérêt des spammeurs, qui utilisent Facebook pour récolter des données personnelles par le biais d’une soi-disant offre promotionnelle.

Attendu pour le 19 janvier prochain, le lancement du futur service de Kim Dotcom, Mega, a déjà donné des idées aux spécialistes du scam Facebook. Plusieurs campagnes frauduleuses circulent ces jours-ci sur le réseau social : elles promettent un accès gratuit ou en avant-première, limité aux premiers milliers d’internautes qui accepteront de se faire le relais de l’opération.

Bien rodée, la mécanique fonctionne d’autant mieux que la promesse est attractive, comme on l’a vu par le passé avec l’épisode du soi-disant Mario Kart gratuit. Ici, le voile plane encore sur le fonctionnement réel de Mega, présenté comme le successeur de feu Megaupload, attisant de ce fait la curiosité des internautes.


La page frauduleuse recueille déjà 125 000 "like"

Ici, une page baptisée Mega.Is.Back fédère vendredi quelque 125 000 « J’aime », glanés essentiellement grâce à la diffusion d’une offre promotionnelle qui promet « un compte premium offert aux 100 000 premiers fans ! ». Le seuil des 100.000 est dépassé depuis quelques jours, mais l’offre continue à circuler, parfois relayée par des personnes doutant de son bien fondé.

Les doutes sont ici justifiés : sans doute alerté par un contact, Kim Dotcom a lui même indiqué par l’intermédiaire de son compte Twitter que la page Facebook en question relevait du fake, autrement dit de la contrefaçon.

A première vue, l’arnaque n’a rien de bien menaçant, et beaucoup se disent sans doute qu’ils ne prennent pas grand risque à relayer l’offre. Ce faisant, ils s’exposent toutefois à ce qu’une partie des informations de leur profil soient collectées par les auteurs de l’opération.


_________________




Cordialement, KISSIMA
Administrateur du forum

    La date/heure actuelle est Ven 9 Déc - 8:27